Choix pédagogique

Icône de l'outil pédagogique François Potdevin

1 - Un constat qui génère des intentions

La Grande évasion représente un plan de soutien à l'échelle de l'académie Lilloise suite aux constats suivants
  • 25% des élèves entrant en 6ème n'étaient pas capables de réaliser 15 mètres en eau profonde et la moitié ne parvenait pas à réaliser un enchaînement de tâches consistant à rester sur place, s'immerger, et se déplacer sur le ventre comme sur le dos.
L'idée a alors été de proposer un cycle de la dernière chance à des élèves de CM2 et de 6èmes de notre académie qui malgré un vécu de natation à l'école n'ont pas réussi à atteindre un niveau d'autonomie jugé suffisant.
Pour passer des intentions aux actes, il nous a fallu répondre à 2 questions qui nous ont paru essentielles...
  • Quels contenus techniques et tactiques sont à transmettre en urgence dans le cadre d'une action pédagogique limitée dans le temps ? En ne perdant pas de vue que la plupart des élèves ne partent pas de zéro.

  • Quelles conditions pédagogiques proposées à des élèves qui ont vécu l'échec à la piscine et qui pourraient se sentir dévalorisés par une action de soutien ?



Icône de l'outil pédagogique 2 - Un choix obligatoirement réduit de contenus d'enseignement

Si l'on ne dispose que de quelques séances pour rattraper un retard plus ou moins important en termes de savoir nager, que faut-il apprendre en priorité ?
 
Nos 5 années d'expérience ont confirmé notre pari didactique initial qui consiste à réduire les objets d'enseignements à 3 thématiques : Le surplace vertical des techniques de propulsion à disposition et interchangeables lors de la nage, et l'immersion.
 

L'idée directrice est qu'un contenu technique comme le ciseau de brasse, une fois appris, peut être utilisé sur ces 3 situations différentes.

Le second pilier de notre stratégie réside dans le fait que ces mêmes contenus doivent toujours être associés à une intention précise comme se reposer, aller vite, ne pas faire de bruit...C'est l'élève qui choisit son mode de déplacement en fonction d'une intention anticipée ou spontanée. De la sorte, on espère que ces nouvelles capacités soient utilisées de manière lucide.

Icône de l'outil pédagogique 3 - Des conditions pédagogiques pour optimiser les apprentissages

Quelles conditions mettre en place pour replacer des élèves sur la voie du progrès alors qu'ils n'ont eu que des expériences d'échec ?

  • Le premier choix fort de notre action est l'apprentissage massé : les élèves réalisent 10 séances en 2 semaines. Ainsi, les progrès réalisés lors de chaque séance, minimes soient-ils, sont ré exploités le lendemain et ne sont pas oubliés.

  • Le second choix est de faire vivre à chacun une expérience collective où l'imaginaire sera nettement sollicité : les élèves ne viennent plus à la piscine pour apprendre à nager mais pour se préparer à une évasion collective qui ne laissera personne sur le chemin. Cette mobilisation de l'attention sur des buts « fictifs » auxquels les enfants jouent à y croire leur permettent de dépasser des inhibitions plus coriaces dans un cadre habituel d'apprentissage. Le fait d'utiliser de la musique, que les enseignants jouent un rôle dans l'aventure, renforce l'adhésion des élèves au scenario imaginaire.

Dans cette ambiance, toutes les situations sont scénarisées, c'est-à-dire qu'elles prennent sens au regard de ce qui pourrait arriver le jour de l'évaluation finale.

Le dernier choix consiste à mettre le plus souvent possible l'élève en situation telle qu'il ne peut échapper à la réussite. Pas de pédagogie de la découverte. Nous utilisons un système de contraintes de différentes natures qui augmentent considérablement les chances d'apparition du comportement souhaité.
Lors de l'apprentissage du ciseau de brasse : nous utilisons une contrainte biomécanique forte qui est la verticalité du mur. De la sorte, l'élève ne peut s'orienter vers un défaut fréquemment rencontré qui consiste à fléchir la hanche, source de génération de force de freinage importante. L'idée est qu'en vivant dès les premières actions la bonne coordination, il peut ensuite tenter de la retrouver par lui-même lors d'autres équilibres.

Icône de l'outil pédagogique Conclusion
Tous ces principes sont concrétisés dans les différentes tâches. Pour en savoir plus, je vous conseille la lecture du document appelé les principes de la grande évasion.

Régi par la licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.5 License