Fiche 1

Icône de l'outil pédagogique Tableau
Objectif

 

Acquérir un équilibre horizontal pour se déplacer longtemps sur le dos.

Description

 

Dans le petit bain. Un élève est allongé sur le dos avec une frite sous les chevilles. Sa nuque est soutenue par un camarade. Le sauveteur tracte le blessé pour l’amener de l’autre côté du bassin.

Dans un 1er temps le blessé se laisse tracter sans mouvements puis il aide son sauveteur en utilisant les bras

Consignes

 

Celui qui est tracté :

  • S’allonger complètement sur le dos (corps tendu, jambes serrées, bras au corps et oreilles dans l’eau) en regardant son sauveteur les yeux dans les yeux.
  • Pousser l’eau vers les pieds sans faire de bruit pour ne pas se faire repérer par les gardes et sans bouger le reste du corps comme si j’étais blessé aux jambes.
  • Pour se redresser : enlever un pied de la frite, regarder vers les pieds et avoir l’intention de venir s’asseoir.

Celui qui tracte :

  • Le sauveteur ne tient pas la nuque mais propose un simple soutien avec ses mains : l’autre y pose le tête « comme sur un coussin » et il recule progressivement, sans à-coups.

Démonstration

OUI

  • Pour placer la frite sous les chevilles.
  • Pour indiquer comment soutenir la nuque de son camarade.
Contraintes

 

La frite sous les chevilles aide à la flottaison et permet à l’élève de se concentrer sur le placement du corps et sur le mouvement des bras.

  • Regarder son sauveteur les yeux dans les yeux pour lui donner le signal de départ.


Icône de l'outil pédagogique Contenus d’enseignement
  • Accepter le déséquilibre arrière pour trouver une position horizontale dorsale permettant de flotter avec un simple soutien au niveau de la nuque :
    • Regard orienté vers le sauveteur : les yeux dans les yeux
    • corps tonique (maillot de bain à la surface)
    • oreilles dans l’eau
    • bras le long du corps dans l’eau
    • jambes tendues et serrées…
  • Pour aider le sauveteur réaliser des petites actions propulsives avec les mains et les avant-bras dans une zone proche des hanches :
    • les membres supérieurs restent tout le temps dans l’eau : c’est l’orientation des surfaces motrices et le rythme (je pousse fort, je reviens doucement) qui permet d’avancer
    • mains, poignets et avant-bras toniques, doigts serrés éventuellement
  • Pour se redresser, fermer l’angle jambes tronc (avec éventuellement jambes pliées) en se penchant vers l’avant comme pour venir s’asseoir.

Icône de l'outil pédagogique Scénario
  • Lors de l’évasion, il y aura certainement des blessés ; mais il n’est pas question d’en laisser un seul dans la prison.

Entraînons nous à remorquer un camarade blessé pour s’engager sur un long parcours sur le dos : il faut s’économiser.


Régi par la licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.5 License