Fiche 3

Icône de l'outil pédagogique Tableau

Objectif


A partir de la position de référence (coulée) passer d’un équilibre ventral à un équilibre dorsal pour s’y déplacer sans se fatiguer.

Description

En petit bain.

  1. Assis sur les marches (ou départ lancé par un autre élève) s’allonger en position de glisse et pousser pour se propulser le plus loin possible sans bouger.

  2. Même chose en vrillant sur le dos pendant la phase de glisse.

  3. Vriller et finir la longueur sur le dos avec godilles/battements, godilles/ciseau. Tester les 2 possibilités puis laisser choisir les élèves.

Consignes

Depuis la position assis sur les marches du petit bassin : réaliser une poussée progressive des jambes dans l’intention d’avancer dans un tunnel long et étroit sans faire de bruit 
  1. Réaliser ceci sur en s’allongeant complètement avec la tête cachée dans l’eau sous les bras qui sont tendus devant.

  2. Pendant la phase de glisse, réaliser une vrille par la tête pour continuer d’avancer en position allongée sur le dos.

  3. Réaliser des actions propulsives avec les bras et les jambes pour avancer sur le dos (cf« nage du blessé 2 ») dans l’intention de se déplacer sans se fatiguer comme si j’étais blessé.

Démonstration

Oui, pour montrer les postures lors de la coulée.

Contraintes

Insister sur la consigne : « sans bruit » : pour inciter les élèves à mettre la tête dans l’eau pour glisser et non pas se «jeter » sur le ventre.


Icône de l'outil pédagogique Contenus d’enseignement
  • S’établir en équilibre horizontal sur le ventre à partir d’une position assise et d’une poussée de jambes :

    • Sallonger complètement avec les bras tendus devant et le visage immergé : ouvrir l’angle bras-tronc et fléchir la tête.

    • Corps tonique (maillot de bain à la surface).

    • Jambes tendues et serrées…

  • Maintenir l’équilibre horizontal lors de la vrille :

    • La réaliser alors que la vitesse est encore suffisante (repérer le moment où elle commence à baisser).

    • L’enclencher à partir d’une rotation de la tête (pour venir regarder le plafond et placer les oreilles dans l’eau) et des épaules.

  • Réaliser des actions propulsives avec les bras et les jambes pour avancer sur le dos sans rompre l’équilibre construit


Icône de l'outil pédagogique Scénario

Lors de l’évasion, il y aura certainement des blessés ; mais il n’est pas question d’en laisser un seul dans la prison.

Entraînons nous à propulser un camarade blessé puis à se propulser seul vite et loin pour s’engager dans un tunnel long et étroit sans faire de bruit.

Mais on ne connaît pas la longueur du tunnel; il faudra se mettre sur le dos en pivotant la tête vers le ciel pour finir le parcours


Régi par la licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.5 License