Fiche 4

Icône de l'outil pédagogique Tableau

Objectif

A partir d’une coulée ventrale en petite profondeur, se déplacer dans une nage alternée ventrale

Description

En petit bain.
  1. Assis sur les marches (ou départ lancé par un autre élève), créer une position horizontale (pour entrer dans un tunnel long et étroit)

  2. Se déplacer grâce à une nage ventrale alternée le + longtemps possible (souvent jusqu’à la nécessité inspiratoire)

  3. Vriller par la tête et finir sur le dos avec godilles/battements, godilles/ciseau pour rejoindre l’autre côté sans reprise d’appui

Consignes

Depuis la position assis sur les marches du petit bassin : réaliser une poussée progressive des jambes dans l’intention d’avancer dans un tunnel long et étroit sans faire de bruit
  1. Réaliser ceci sur en s’allongeant complètement avec la tête cachée dans l’eau sous les bras qui sont tendus devant.

  2. Quand la vitesse décroît, réaliser des mouvements alternés de bras tendus («type moulin ») et un battement de jambes en restant allongé, visage dans l’eau. … dans l’intention de nager vite comme si j’étais pourchassé par des gardes.

  3. Quand je deviens fatigué ou que je dois inspirer, vriller sur le dos par la tête pour terminer en utilisant la nage du blessé sans s’arrêter ni poser les pieds au sol.

Démonstration

Oui pour montrer une possibilité de gérer l’alternative : aller vite / faire de grands mouvements

Contraintes

Les actions propulsives ne peuvent être créées que sur un équilibre horizontal maîtrisé.

Icône de l'outil pédagogique Contenus d’enseignement
  • S’établir en équilibre horizontal sur le ventre à partir d’une position assise et d’une poussée de jambes :
    • S’allonger complètement avec les bras tendus devant et le visage immergé : ouvrir l’angle bras-tronc et fléchir la tête
    • Corps tonique (maillot de bain à la surface)
    • Jambes tendues et serrées…
  • Maîtriser et maintenir cet équilibre malgré les actions propulsives (rester centré sur les repères et sensations perçues auparavant…)
  • Maintenir l’équilibre horizontal lors de la vrille : la réaliser quand la fatigue apparaît ou que l’inspiration devient nécessaire mais pas au dernier moment (zone rouge) afin de ne pas la subir et de ne pas se mettre en difficulté.
  • Contenus à « la nage du blessé » 
  • Contenus d’enseignement relatifs au « crawl » :
    • Actions des jambes : battement (cf « nage du blessé 2 »
    • Actions des bras : Grands mouvements alternés bras tendus

Tonicité des articulations (poignets, coudes + main) : être grand jusqu’au bout des doigts : repères épaule à l’oreille et main à la cuisse. 

Tête fixe (regard fond ou menton poitrine) et corps gainé dans l’intention de nager vite en se cachant le visage pour ne pas se faire repérer comme si on était pourchassé par les gardes.


Icône de l'outil pédagogique Scénario

Entraînons nous à nous propulser seul vite et loin pour s’engager dans un tunnel long et étroit sans faire de bruit.

Mais des gardes risquent de nous repérer : il faudra nager vite en se cachant le visage dès que l’on ralentit.


Régi par la licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.5 License